"Mes fautes m'ont tuer"...


Les gens qui rédigent (quoi que ce soit) pour une entreprise, ont de moins en moins conscience des conséquences "fatales" que provoquent les fautes d'orthographe, vis-à-vis de leur employeur comme des clients et autres contacts.

Encore plus concernés, ceux qui postulent à un emploi, qu'ils soient en poste ou "en panne" : 6 recruteurs sur 10 éliminent d'entrée les CV comportant des fautes !

C'est le résultat d'une étude très intéressante du Projet Voltaire, organisme de référence pour la remise à niveau en pratique du français, relayée par plusieurs sites d'annonces et de conseil en recherche d'emploi (Indeed, Régions Job, Rhône-Alpes Job...).

Et... en savoir plus sur le Projet Voltaire



Écrire commentaire

Commentaires : 0